hernie_discale2La lombalgie, qu’elle soit d’origine discale ou autre, est une condition multifactorielle. Ce qui implique, outre l’aspect physique et biomécanique d’une blessure, que le clinicien doit également s’attarder au profil psychologique du patient. La littérature scientifique témoigne qu’une prédisposition psychologique à percevoir négativement le pronostic peut interférer avec le processus de guérison en entretenant les symptômes douloureux et en limitant le retour des capacités fonctionnelles.

Bien que la majorité de patients souffrant de lombalgie confronte très bien leurs douleurs, un faible pourcentage entretient leur douleur chronique par un système d’appréhension et d’évitement face aux stimuli potentiellement douloureux. Ces individus présentent une plus grande tendance à la réaction catastrophique qui se définie comme une réaction affective intense et défaitiste face au pronostic. Ils démontrent une peur excessive et irrationnelle face au mouvement qui entraîne un sentiment de vulnérabilité quant à la douleur ou au risque de récidive. Pour se protéger de cette douleur, ils auront donc recours à des comportements moteurs visant à éviter par anticipation cette douleur. Les capacités physiques ainsi que l’humeur de l’individu en seront affectées.

Il incombe donc au clinicien de bien prendre en compte que l’interprétation d’un stimulus potentiellement douloureux représente un facteur de risque décisif dans l’évolution d’une douleur lombaire.

Saviez-vous que…

À l’Institut de Décompression Neurovertébrale (IDN), nous vous prenons complètement en charge et nous vous proposons un plan de traitement adapté à votre condition. Nous évaluons la prédisposition psychologique du patient et travaillons à diminuer le niveau de peur véhiculée par le patient afin d’accélérer le retour des capacités fonctionnelles.

Vous avez des questions? N’hésitez pas, téléphonez-nous pour prendre rendez-vous.

CategorySanté